سجل ايميلك و احصل على جديد الاخبار و المباريات مجانا و بسرعة

ادخل ايميلك من هنا:

لا تنسى تفعيل التسجيل بالضغط على الرابط داخل الايميل الذي سيصلك بعد تسجيلك

Responsable en Suivi-Évaluation du Projet de Développement des Filières du Safran et du Palmier-Dattier dans la région Souss-Massa-Draâ




L’Agence Belge de Développement (CTB) lance un appel à candidature pour le recrutement d’un(e)
Responsable en Suivi-Evaluation chargé(e) de la mise en oeuvre du dispositif de suivi-évaluation du
projet. Ce projet, financé par la Coopération belge, est mis en oeuvre par l’Office Régional de Mise en
Valeur Agricole de Ouarzazate (ORMVAO) en partenariat avec la CTB, responsable du suivi et du
contrôle de l’exécution des projets de la Coopération Belge dans le monde.

1. CONTEXTE

Le Programme de « Développement des filières du safran et du palmier dattier dans la région Souss-
Massa-Draâ » est financé conjointement par la Coopération Belge, avec une contribution de 12
millions d’Euros, et le Maroc, avec une contribution de l´Etat marocain de 21 165 641 Euros, et une
contribution des bénéficiaires de 3 918 000 Euros. Le programme intervient dans la Région Souss-
Massa-Draâ, et plus particulièrement dans la zone d’action de l’Office Régional de Mise en Valeur
Agricole de Ouarzazate (ORMVAO). Il s’inscrit dans le Pilier II de la stratégie du « Plan Maroc Vert »
et a déjà été retenu dans le cadre du Plan Agricole Régional élaboré en 2009. Ce programme pour le
développement des deux filières vise l’amélioration des conditions de vie des populations et la lutte
contre la pauvreté (PMV/Pilier II) et s’inscrit dans l’objectif spécifique du PIC 2010–2013 : « Les
conditions de vie des populations rurales dans les régions du Souss-Massa-Draâ, de l’Oriental et du
Nord sont améliorées d’une façon durable, à travers (i) l’optimisation des potentialités et l’amélioration
de l’accès de la petite agriculture à l’économie de marché et (ii) la gestion intégrée et durable des
ressources en eau ».

L’intervention est conduite en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime
(MAPM), l’Agence pour le Développement Agricole (ADA) et l’Office Régional de Mise en Valeur
Agricole de Ouarzazate (ORMVAO).
La durée de l’intervention est de 72 mois, y compris une phase de démarrage et une phase de
consolidation de 6 mois chacune.